Louane, « un automne à Paris »

0

Louane, « un automne à Paris »

Louane, « un automne à Paris »

Louane est une chanteuse et actrice française, née le  à Hénin-Beaumont.

Elle se fait remarquer en 2013 dans le télé-crochet The Voice, la plus belle voix, puis elle obtient une plus grande notoriété en 2014 grâce à son premier rôle dans le film La Famille Bélier, qui lui vaut notamment le César du meilleur espoir féminin en 2015.

Le 7 janvier, un an après les attentats de Charlie Hebdo, la jeune chanteuse révélée dans le film La famille Bélier a publié la vidéo d’une chanson inédite. Intitulée Un automne à Paris, la chanson est un hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Pour ce titre inédit, la jeune femme a su s’entourer : le trompettiste Ibrahim Maalouf a composé la musique et c’est son oncle, l’auteur et membre de l’Académie française Amine Maalouf, qui en a signé les paroles. Le refrain de ce poème titré « Un automne à Paris » rend hommage aux victimes et appelle à la solidarité : « Pour tous ceux qui sont tombés, pour tous ceux qui ont pleuré, ensemble nous resterons, main dans la main ».

Nom Louane Emera
Nationalité Française
Activités principales Chanteuse et actrice
Genre musical Chanson française
Année active depuis 2013

À l’amie qui est tombée,
Une chanson sur les lèvres,
Ensemble nous chanterons,
Main dans la main.

Pour tous ceux qui sont tombés,
Pour tous ceux qui ont pleuré,
Ensemble nous resterons,
Main dans la main.

Pour Paris, ses quais, sa brume,
La plage sous ses pavés,
La brise qui fait danser,
Ses feuilles mortes.

Paris, ses flâneurs, ses ombres,
Ses amoureux qui roucoulent,
Ses bancs publiques, ses platanes,
Ses feuilles mortes.

Paris qui s’éveille à l’aube,
Deux cafés noirs en terrasse,
Un jardinier qui moissonne
Ses feuilles mortes.

À l’amie qui est tombée,
Une chanson sur les lèvres,
Ensemble nous chanterons,
Main dans la main.

A ceux qui se sont battus
Pour que Paris reste libre,
Que Paris reste Paris
La tête haute.

Aux hommes qui sont venus
Des quatre coins de la terre,
Dans l’unique espoir de vivre
La tête haute.

Aux femmes qui ont subi,
Humiliations et violences,
Pour avoir osé garder
La tête haute.

Pour tous ceux qui sont tombés,
Pour tous ceux qui ont pleuré,
Ensemble nous resterons,
Main dans la main.

Nous reprendrons les accents
Des aînés qui ne sont plus.